skip to Main Content

La densité mammaire

Depuis une vingtaine d’années, l’association entre la densité mammaire et le risque de cancer du sein a été étudiée et validée. Il est maintenant clairement démontré qu’une densité mammaire élevée augmente le risque de développer un cancer du sein. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Comment mesurer la densité mammaire ?

Nous décryptons pour vous la densité mammaire.

Définition de la densité mammaire

La densité mammaire est évaluée à partir d’un examen de mammographie. Elle correspond à la proportion et à la densité de tissus fibreux (qui apparaissent blancs sur l’image mammographique) par rapport aux tissus graisseux (qui apparaissent noirs sur l’image mammographique) . Le sein contient une glande mammaire et du tissu de soutien qui contient des vaisseaux, des fibres et de la graisse. Plus les seins contiennent de tissus fibreux et denses, plus la densité mammaire sera importante.

Classification de la densité mammaire

En 1995, la classification ACR-BI-RADS a été mise en place et a réparti les seins selon quatre catégories. Cette classification a été plusieurs fois mise à jour. Depuis 2005, les catégories de densité selon BI-RADS V sont les suivantes :

  • Catégorie A : Les seins sont presque entièrement constitués de graisse et contiennent très peu de tissus fibreux.
  • Catégorie B: Les seins contiennent quelques zones de tissu fibreux, augmentant ainsi la densité mammaire.
  • Catégorie C: Les seins sont denses de façon hétérogène composés en quantité égale ou presque de tissu graisseux et de tissu fibreux. Cela peut pouvant masquer des petites masses.
  • Catégorie D: Les seins sont extrêmement denses. Les seins sont majoritairement composés de tissu fibreux. Cela diminue la sensibilité de la mammographie.

Facteurs influençant la densité mammaire

La densité mammographique est un «biomarqueur» résumant l’histoire hormonale de chaque femme à un temps donné. La densité mammaire diminue avec l’âge, mais certains facteurs de risque de cancer du sein sont aussi associés à la densité mammaire : la densité mammaire est généralement plus élevée chez les femmes n’ayant pas d’enfants, ou ayant eu une première grossesse tardive, ou ayant une consommation d’alcool élevée.

Comment évaluer la densité mammaire ?

Seul l’examen de mammographie permet d’évaluer la densité mammaire. En effet, elle met en lumière des zones sombres correspondant aux les tissus graisseux et des zones claires correspondant aux tissus fibreux, permettant au radiologue de déterminer la densité du sein. Si les seins ont une densité différente, c’est la densité la plus élevée qui sera retenue par le radiologue.

Si c’est bien la densité évaluée par l’œil du radiologue qui est corrélé au risque de cancer du sein, cette évaluation pose des problèmes de reproductibilité avec des variations importantes d’un radiologue à l’autre.

Pour répondre à ce problème, certaines entreprises comme Predilife commercialisent des solutions qui permettent de déterminer automatiquement la densité mammaire à partir des examens de mammographie grâce à des algorithmes d’intelligence artificiel.

Lien entre densité mammaire et cancer du sein

La densité mammaire joue un double rôle :

  • elle a à la fois un effet masquant qui peut gêner la lecture de l’image par le radiologue qui risque de passer à côté de la tumeur
  • elle est un facteur de risque de cancer du sein

Pour les femmes ayant une forte densité mammaire, le risque de trouver un cancer du sein après une mammographie de dépistage est plus élevé dans l’année qui suit le dépistage. Il s’agit de certains cancers d’intervalle qui étaient présents au moment de l’examen de mammographie mais difficilement détectables parce que « cachés » par la forte densité du sein.

Les femmes avec la densité la plus élevée ont 4 à 6 fois plus de risque de développer un cancer du sein que les femmes dont les seins sont presque entièrement constitués de tissus adipeux.

Aujourd’hui, il est possible d’évaluer son risque de cancer du sein à 5 ans. La densité mammaire est un facteur qui doit être pris en compte pour évaluation fiable. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin et à vous faire dépister.

Vous voulez en savoir plus sur les autres facteurs de risque du cancer du sein ? Vous pouvez consulter cet article.

Sources :

Back To Top